COVID-19 : s’équiper pour la reprise

Face à la crise sanitaire, sociale et économique due à la pandémie de Covid-19 dans le monde entier, les sociétés françaises ont su s’adapter et faire preuve de résilience dans un délai très court. Les bouleversements que cela a engendré aussi bien dans la sphère économique que dans les foyers de chacun est sans précédent. Comme chaque société, CORAK a modifié son organisation pour assurer la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients. C’est ainsi que les bureaux sont restés fermés au public et que le télétravail s’est généralisé. La crise du Covid-19 n’est pas encore dernière nous. Et si le déconfinement se profile, il est de notre devoir de rester vigilants et de tout mettre en œuvre pour reprendre progressivement une activité économique devenue nécessaire. Pour cela, nous allons devoir nous équiper en plus de continuer à pratiquer les gestes barrières indispensables à la limitation de la propagation du virus.

Des normes devenues accessibles

Masques sanitaires

Pour pouvoir fournir rapidement les équipements nécessaires aux personnels de santé et à leurs patients, certaines chaines de production ont été adaptées ou transformées depuis le début du confinement. Des masques ont donc pu être fabriqués en quantité, et l’AFNOR, organisme certificateur, a mis en accès libre des normes européennes recommandées pour fabriquer les masques de protection respiratoire. Au total, ce sont 11 normes élaborées par des experts européens qui sont désormais accessibles pour la fabrication aussi bien de masques, que de gants ou de vêtements de protection. Un accès gratuit à ces normes qui a grandement facilité la fabrication de ces produits devenus indispensables.

Le port de masques de protection va devenir la norme et il est nécessaire de savoir quel type de masque porter selon son activité et son exposition au public.

Les masques chirurgicaux NF EN 14683 dont il existe trois sortes :

  • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 %

  • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 %

  • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.

Les masques FFP NF EN 149 dont il existe trois sortes :

  • Les masques FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).

  • Les masques FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 8 %).

  • Les masques FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 2).

frise explicative de l'utilisation des masques

Quelle responsabilité pour l’employeur ?

Si l’employeur peut demander à ses collaborateurs de redoubler de vigilance et de partager des informations relatives à leur santé, il est interdit d’obliger les salariés à transmettre un relevé de température corporel. Ces informations médicales relevant de la sphère privée et protégées aussi bien par le RGPD que par le Code de santé publique, l’employeur ne peut que solliciter la coopération de ses collaborateurs. La mise en place de mesures de prise de température doit donc être acceptée de façon collégiale. Cependant, le code du travail (article L 4122-1) précise que « conformément aux instructions qui lui sont données par l’employeur, dans les conditions prévues au règlement intérieur pour les entreprises tenues d’en élaborer un, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail. » Chacun est donc tenu d’avertir sa hiérarchie en cas de suspicion de contamination.

 Enfin, l’employeur étant responsable de la sécurité de ses collaborateurs, il se doit de mettre en œuvre toutes les actions possibles pour assurer une reprise de l’activité dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

Vue de video camera thermique

Des outils pour assurer la sécurité de tous

Afin de préparer le déconfinement et de limiter la propagation du virus, enjeux majeurs des mois à venir, vous pouvez, dès à présent, nous commander les éléments nécessaires à une reprise d’activité dans les meilleures conditions. Masques, caméras thermiques, visières de protection ou encore combinaison de protection, il est nécessaire d’ajouter aux gestes barrières des outils qui permettront d’assurer un maximum de sécurité à vos collaborateurs et à vos clients.

 Consultez le catalogue produit spécial COVID-19



Nous vous rappelons que l’ensemble de ces produits ne se soustrait pas au respect des gestes barrières : se laver régulièrement les mains, respecter les distances de sécurité, éviter tout contact physique…

Partager sur linkedin
LinkedIn
Vue de video camera thermique